L'ACTUALITÉ

Election des conseils scientifiques : victoire des étudiants RCD

??a liste de l?ction syndicale démocratique?(RCD) remporte 543 sièges sur un total de 616 sièges àpourvoir Les établissements universitaires dans les différentes universités et régions du pays ont vécu, le 13 décembre, les élections des représentants des étudiants dans les conseils scientifiques des facultés et des instituts supérieurs. Ces élections se sont déroulées dans un calme relatif bien que le Campus universitaire de Tunis ait enregistré une action visant àperturber les élections, àtravers le recours de certains éléments gauchistes extrémistes àla violence et àla destruction des urnes. Il a été constaté que les responsables de cette violence sont un groupe d??udiants qui ont abandonné leurs études depuis des années et qui continuent de mener des ?ctivités politiques?àl?ntérieur de l?niversité. L?nion générale des étudiants de Tunisie s?st présentée, pour la première fois, depuis des années, àces élections avec des listes multiples reflétant la dissidence profonde qui secoue ses rangs, tandis que les structures de l?rganisation des étudiants du RCD ont connu une dynamique réelle en présentant la candidature de 632 étudiants dans le cadre d?ne liste unifiée baptisée ?a liste de l?ction syndicale démocratique? Ces élections ont abouti aux résultats suivants : ?Les étudiants du Rassemblement Constitutionnel Démocratique (RCD) : 543 sièges, soit 88,16% contre 86,05% l?nnée dernière. ?Les étudiants appartenant aux listes de l?nion générale des étudiants de Tunisie, toutes sensibilités confondues : 57 sièges, soit 9,25% contre 12,62% l?nnée dernière. ?Les étudiants indépendants : 16 sièges soit 2,59% contre 1,49% l?nnée dernière. Notons que le nombre des sièges àpourvoir dans ces élections a atteint 616 dans les différents établissements universitaires.

14 Décembre 2007

CAPES (Concours d'aptitude au professorat de l'enseignement secondaire)

Un concours tant attendu chaque année par des milliers de ma?isards dans des spécialités différentes et difficiles. Des diplômés en arabe, en histoire-géographie, en éducation islamique, en philosophie, ...au chômage se comptent aujourd'hui par milliers. Les bureaux de l'emploi et même les cabinets de recrutement privés ont toujours du mal àtrouver un poste d'emploi pour un diplômé dans l'une de ces spécialités. Faute de travail, ils sont obligés de poursuivre encore et encore leurs études pour avoir des diplômes supplémentaires et avoir plus de chances d'être embauché. Pour cela, le CAPES représente pour cette catégorie de jeunes la seule issue. Beaucoup ont passé ce concours quatre àcinq fois successives sans succès. Le nombre de postes ouverts est souvent insignifiant par rapport au nombre de candidats. Plusieurs candidats désespérés affirment même que pour réussir au CAPES, il faut avoir un piston ou payer quelques milliers de dinars. Pour cette session, moins de 2000 postes sont ouverts pour le recrutement des professeurs de l'enseignement secondaire technique, des professeurs de l'enseignement secondaire, des professeurs de l'enseignement artistique et des professeurs du corps interdépartemental des enseignants de langue anglaise et d'informatique. Les épreuves démarreront ce dimanche avec les questions àchoix multiples (QCM). Les candidats auront une heure de temps pour répondre à50 questions au moins portant sur la discipline de spécialité. Les candidats qui répondront juste à80% des questions seront admis àcette épreuve dont le coefficient est 1. Le Comité pourrait descendre à60% et ce en fonction des besoins. Les candidats admis àla phase des QCM, passeront une épreuve écrite de dissertation dans la spécialité ayant pour coefficient 2. Les épreuves d'admission comprendront une épreuve pratique et orale àlaquelle participent les candidats ayant passé avec succès l'épreuve écrite de dissertation dans la spécialité et dont le coefficient est fixé à2 Pour ce qui est de la correction des épreuves, les questions àchoix multiples seront traitées par le biais de l'informatique. Quant aux épreuves écrites de dissertation, elles seront corrigées par deux examinateurs au moins. Les commissions de correction bénéficient de toutes les prérogatives quant àl'attribution des notes. Il ne peut être fait opposition aux notes finales attribuées, de même qu'il ne peut être accepté de demande réclamant l'accès aux copies d'examen des candidats ou àla double correction. A l'issue des épreuves écrites de dissertation, et après délibération, le jury établit le classement des candidats en fonction des disciplines et par ordre de mérite Les candidats seront informés par le portail éducatif tunisien des résultats des épreuves d'admissibilité et par l'affichage aux sièges des directions régionales de l'éducation et de la formation Les candidats admis suivront, par la suite, une période probatoire pédagogique sanctionnée par des épreuves d'admission. Nombre de postes pour chaque discipline Arabe (191), fran?s (196), philosophie (23), éducation islamique (36), éducation civique (41), Histoire et géographie (53 ), mathématiques (125), sciences physiques (78), Sciences naturelles (63), éducation technique (48), mécanique (8), électricité (7), éducation plastique (74), éducation musicale (147), économie (26), gestion (51), allemand (70), italien (90), espagnol (40), anglais (201), informatique (410). src : Afef BEN ABDELJELIL-- Le temps

07 Décembre 2007

Séminaire de finance : " The Volatility-Volume Relation Around Takeover Announcements: FRENCH Evidence"

Le Laboratoire d'économie et de Finance Appliquées (L E F A) organise un séminaire de finance : " The Volatility-Volume Relation Around Takeover Announcements: FRENCH Evidence" qui aura lieu le vendredi, 14 Décembre 2007 à15h00 àl'IHEC Carthage àla salle Chahtour. Le séminaire sera animé par Madame Dorra Hmaied Mezzez.

06 Décembre 2007

Les premières journées mathématiques de Kairouan

L'Institut Supérieur des Mathématiques Appliquées et d'Informatique de Kairouan organise avec l'ISSAT et l'ISIG les premières journées mathématiques de Kairouan dont le thème est : "Equations aux dérivées partielles: Théorie Spectrale et applications", et ce le 17 et le 18 Décembre 2007.

06 Décembre 2007

Convention de coopération entre les établissements d'enseignement supérieur et les maisons de la culture

Une convention de coopération entre les établissements de l?nseignement supérieur, de la recherche et des ?vres universitaires et les maisons de la culture a été signée, hier àTunis, par MM. Lazhar Bououni, ministre de l?nseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Technologie, et Mohamed El Aziz Ben Achour, ministre de la Culture et de la Sauvegarde du patrimoine. Cette convention s?nscrit dans le cadre de la mise en ?vre des recommandations du Conseil ministériel tenu le 19 octobre 2007, sous la présidence du Président Zine El Abidine Ben Ali, sur le plan de développement des maisons de la culture et en application du contenu du discours du Chef de l?tat àl?ccasion du 20e anniversaire du Changement, en la matière. Elle stipule la définition des programmes de coopération et de partenariat ainsi que les mesures d?pplication de cette convention entre les maisons de la culture, d?n côté, et les établissements de l?nseignement supérieur, de la recherche et des ?vres universitaires, de l?utre. La convention vise également àfixer les méthodes d?ne exploitation efficiente des espaces de la culture, les moyens de consolider l?nimation culturelle universitaire et l??argissement du cercle des bénéficiaires et de l?ccueil des maisons de la culture aux diverses catégories de jeunes, outre la consolidation de la contribution des étudiants et des universitaires àl?nrichissement des activités des maisons de la culture. Les deux ministres ont souligné, àcette occasion, l?mportance que revêt cette convention qui permettra d?uvrir de nouvelles perspectives de coopération entre les deux départements et encourage les étudiants àfréquenter les maisons de la culture et às?donner àleurs activités en vue d?nrichir le paysage culturel national.

06 Décembre 2007

Conférence internationale sur le e-learning

L'Association pour la promotion de la recherche et l'enseignement virtuel organise une conférence internationale sur le e-learning avec la participation de professeurs universitaires de diverses spécialités de Tunisie, des Etats-Unis, de France, du Canada, d'Espagne, de Turquie et d'Algérie. Cette manifestation scientifique aura lieu les 12 et 13 décembre àl'Hôtel Riadh Palms de Sousse.

06 Décembre 2007

CAPES Précisions sur la session de novembre

Le ministère de l'Education et de la Formation informe, dans un communiqué publié hier, les candidats au Concours d'Aptitude au Professorat de l'Enseignement Secondaire CAPES (session de novembre 2007) que la première partie des épreuves écrites se déroulera les 8 et 9 décembre 2007 selon les spécialités. Les candidats peuvent consulter les dates des épreuves et retirer leurs convocations àl'adresse: ''WWW.edunet.tn'' Le ministère de l'Education et de la Formation informe également que les dates des épreuves sont fixées comme suit: Samedi 08 décembre 2007: Les épreuves des matières suivantes: Education civique, Education islamique, Education technique, mécanique, électricité, sciences naturelles, mathématiques et histoire-géo. Les candidats doivent se présenter à14H aux centres fixés par les convocations. Dimanche 09 décembre 2007: Les épreuves selon les spécialités, se dérouleront en double séance: 1ère séance: Arabe, fran?s, économie, anglais et informatique Les candidats àces spécialités doivent se présenter à8H aux centres indiqués dans les convocations. 2ème séance: Gestion, philosophie, sciences physiques, éducation artistique, musique, allemand, italien et espagnol. Les candidats àces spécialités doivent se présenter à11H30 aux centres indiqués dans les convocations. Les candidats sont tenus de respecter les dates et les horaires mentionnés. Ils doivent être munis de leurs cartes d'identité nationale et des convocations. Ce communiqué constitue une convocation officielle pour tous les candidats concernés.

05 Décembre 2007

Samedi prochain, nouvelle session du CAPES : Le QCM, un nouvel obstacle àfranchir?

Pour la première fois depuis l?nstauration du concours du CAPES pour le recrutement des enseignants, les quelque soixante mille candidats qui vont se mettre dans les starting-blocks, àpartir de samedi prochain, seront appelés àrépondre àun questionnaire àchoix multiples (QCM) avant de passer àl??reuve écrite. La décision a été annoncée par le ministère de l?ducation et de la Formation. La session de décembre 2007 du concours du CAPES verra l?ntégration d?ne nouvelle épreuve en plus de l??reuve écrite. Il convient de noter que les candidats au CAPES qui postulent chaque année par plusieurs dizaines de milliers dans l?spoir de se voir recruter pour exercer dans l?nseignement secondaire étaient jusque-làappelés àpasser deux épreuves. La première est une épreuve écrite àlaquelle participent chaque fois plus de 50 mille diplômés du supérieur, toutes spécialités confondues. Au terme de cette épreuve, les candidats admis prennent part àdes cycles d?nitiation aux techniques pédagogiques dans les établissements scolaires avant de passer devant un jury pour subir l??reuve orale au terme de laquelle les admis sont recrutés et affectés dans les établissements d?nseignement secondaire. La nouveauté pour cette année, c?st qu?vant d?rriver àl??reuve écrite, les candidats auront tout d?bord àcocher 80% des bonnes réponses qui leur seront proposées dans un examen élaboré selon la technique des questions àchoix multiples (QCM). Le ministère de l?ducation et de la Formation a été obligé de recourir àcette technique supplémentaire de présélection dans une tentative d?ssurer un équilibre maximum entre le nombre des postes àpourvoir et celui des candidats postulant àcette nouvelle session du CAPES. Il y a lieu de noter que le ministère de l?ducation et de la Formation a fixé à2000 le nombre de postes vacants pour ses besoins en enseignants devant exercer dans le cycle du secondaire àpartir de l?nnée scolaire 2008-2009. Samedi prochain, plus de 60 mille candidats vont, en revanche, se mettre dans les starting-blocks. A l?utre bout de la course, il y aura exactement 1978 postes vacants répartis selon les spécialités et déclinés comme suit : 201 postes pour l?nglais, 410 pour l?nformatique, 191 pour l?rabe, 196 pour le fran?s, 23 pour ce qui est de la philosophie. Les diplômés de l??ucation islamique auront quant àeux 36 postes àpourvoir contre 41 pour ceux de l??ucation civile, 53 pour l?istoire-géo, 125 pour les matheux, 78 pour les physiciens et 63 pour les sciences naturelles. Les technologues auront 48 postes, contre 15 postes réservés aux diplômés de la filière mécanique et électrique. Les ma?isards en éducation d?rt plastique auront 74 postes, 147 pour les titulaires de ma?ises en musicologie. Quant aux diplômés d??onomie et gestion, ils auront respectivement 26 et 51 postes. Enfin, il y aura 70 postes pour les ma?isards d?llemand, 90 pour l?talien et 40, pour la langue espagnoleTlt;br> src : H.G. Tunis-Le Quotidien

04 Décembre 2007

Internationalisation de l'enseignement supérieur

L'Organisation arabe pour l'éducation, la culture et les sciences (Alecso) et la Konrad-Adenauer-Stifung (KAS) organisent une conférence internationale sur le thème : "Internationalisation de l'enseignement supérieur et coopération entre l'Allemagne et les pays arabes". La problématique du thème de cette conférence, qui se tiendra les 8 et 9 décembre àTunis, sera celle de savoir comment mettre àprofit l'expérience de l'Allemagne au sein de l'Union européenne en matière d'internationalisation de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique de manière àatténuer l'impact (négatif de celle-ci et àservir les intérêts des différents pays partenaires. Au programme de cette manifestation, plusieurs interventions présentées par des spécialistes de haut niveau, ainsi que des universitaires et chercheurs arabes et allemands.

03 Décembre 2007

Concours du Capes L'inscription àdistance obligatoire

Les diplômés de l?nseignement supérieur passeront les épreuves du Capes le 8 décembre prochain, afin d?ccéder aux postes de professeurs dans des collèges ou des lycées. Cette année, l?nscription àdistance àce concours est devenue obligatoire. Les ma?isards ont pu, ainsi, se rendre sur le site du ministère de l?ducation et de la Formation hébergé sous l?dresse : www.capes.edunet.tn o??s ont eu la possibilité de s?nformer des thèmes qui seront abordés pour chaque spécialité dans le concours, ainsi que des formalités àsuivre. Nous avons consulté ce site pour vous. Dès l?ccès àla page d?ccueil, dont la présentation est agréable, des informations précises, ainsi que des recommandations sont données aux candidats qui n?nt, àtitre d?xemple, pas le droit de déposer plus d?ne demande de candidature. Par ailleurs, chaque diplômé est appelé àcompléter et ensuite àdéposer son dossier de candidature auprès de la direction régionale de l?nseignement qui relève du gouvernorat dont il est originaire. Dans le cas o?? candidat a passé avec succès le concours, il devra, alors, remplir un formulaire auquel doivent être jointes les pièces suivantes : le bulletin numéro trois, une copie conforme àl?riginal de leur diplôme, un document attestant de leur état de santé, un extrait de l??at civil, une photo, deux extraits de naissance et une copie du contrat de mariage pour les candidats mariés. Beaucoup se sont s??ent réjouis de cette nouvelle procédure. En effet, contrairement àla procédure classique, les diplômés désireux de passer le concours n?nt pas eu àse déplacer pour remplir un formulaire d?nscription. L?pération aura juste consisté pour eux àintroduire leur numéro de carte d?dentité et àimprimer leur convocation. Par ailleurs, ces derniers ont pu directement accéder aux thèmes qu?ls sont appelés àréviser pour chaque spécialité. A titre d?xemple, les diplômés des spécialités économie et gestion, ont eu àréviser, entre autres, les principales étapes de l?istoire des faits de la pensée économique, ainsi que les problèmes économiques contemporains pour la spécialité économie et les fondements de la gestion, ainsi que la gestion des ressources humaines et celles des opérations d?xploitation pour la spécialité gestion. Pour les ma?isards en informatique, les thèmes concernent, entre autres, l?lgorythmique, la structure des données, la programmation et l?rchitecture des ordinateurs. Quant aux ma?isards en fran?s, la révision pour le programme de cette année a porté sur les genres littéraires et également sur la phrase complexe et le problème de la subordination. src : I.HAOUARI Lapresse.tn

02 Décembre 2007