L'ACTUALITÉ

L’association SUST et l’INAT, une collaboration fructueuse

Publié le : 14 Décembre 2015

 

 

NETKITE est un réseau Transfrontalier qui a pour but de développer des services d’incubation à forte valeur ajoutée et le transfert de technologie,  c’est un projet du programme ENPI CBC MED, Il vise à amener l’innovation née dans les laboratoires de recherche vers l’industrie, et promouvoir l’échange mutuel entre de jeunes entreprises essaimées et des entreprises mûres déjà implantées sur leur marché. Ce modèle est déjà adopté par plusieurs incubateurs d’entreprises ainsi que des organismes de transfert technologique.

 

L’association Start Up Tunisie (SUST) est le représentant du réseau NETKITE en Tunisie. SUST est une association scientifique, à but non lucratif, apolitique, non gouvernementale, adoptant une philosophie de partage, de collaboration ouverte, de transparence et d'actions au niveau de l'environnement entrepreneurial. Dans le cadre de ces activités d’encouragement et de valorisation des résultats de la recherche scientifique et en association avec l’Institut National Agronomique Tunisie (INAT), une collaboration avec SUST a été mise en place pour apporter une assistance et un support à un ensemble de laboratoires de recherche ainsi que les chercheurs porteur de projet innovateur. Cet accès et cette collaboration ont été facilités et encouragés par le directeur de l’institut le Pr Mahmoud Elyès Hamza.

 

Plusieurs visites ont été effectuées, ainsi diverses rencontres et discussions avec les chefs de laboratoires, les chercheurs et les étudiants. Ces rencontres ont permis de présenté le projet NETKITE et les activités de SUST ils ont aussi aboutis à l’identification d’un nombre de problèmes et d’obstacles que rencontre ces chercheurs et qui sont de l’ordre matériel et administratifs. Ces problèmes sont de vraies contraintes pour l’aboutissement des projets de recherche et la dissémination de leurs résultats. Les membres de SUST ont pris connaissance du besoin des deux départements à savoir le Département des ressources animales, halieutiques et technologies agro-alimentaires (Groupe de recherche Halieutique) et le Département Agronomie et Biotechnologies Végétales. Le 3 Décembre 2015 un groupe de SUST s’est déplacé à l’INAT en apportant avec lui un aquarium en guise d’encouragement pour le groupe de recherche Halieutique, cette action a été hautement appréciée par Mme Najla Bjaoui qui a affirmé sa reconnaissance et celle de ces étudiants pour ce geste. Ensuite le groupe a effectué une visite au Département Agronomie et Biotechnologies Végétales, le laboratoire de culture hydroponique qui constitue un projet de recherche innovateur et promoteur. Les membres de SUST ont pu avoir un échange très enrichissant avec le responsable de ce projet et avoir de plus amples informations sur ce projet. La visite c’est terminé avec le groupe de recherche culture de plantes aromatiques et médicinales où les membres de SUST ont pris connaissance de certaines défaillances et ont décidé de prendre note des besoins de ce groupe de recherche. Une liste de plusieurs plantes a été rédigée et va être fournie au groupe plantes aromatiques et médicinales par SUST.

 

Toutes ces activités sont intégrées dans les directives innovatrices et encourageantes du projet NETKITE. L’association SUST va mettre en place une compétition recherche et développement pour les doctorants à l’échelle nationale pour la sélection du meilleur projet de recherche, le gagnant bénéficiera d’un appui matériel durant sa période de recherche ainsi que d’une aide pour son laboratoire (équipements, consommables…). Durant cette compétition plusieurs Webinars (Conférence en ligne) seront organisés et qui traiteront de multiples thèmes et sujets susceptibles d’aider les compétiteurs à valoriser leurs résultats de recherche, ces Webinars seront présentés par un ensemble d’experts et de coaches issus de plusieurs domaines connexes. Outre les experts, des Webinars seront présentés par les candidats sélectionnés, ces derniers devront présenter leur thème et les résultats de leurs recherches en 3 minutes chrono. Cette compétition va mettre en concurrence 35 universités pour un total de 10 000 doctorants, ce challenge constitue une action très importante sur le plan national et permettra l’encouragement des chercheurs et la dissémination de leurs résultats de recherche.

 

src: tunisiait.com