C'est décidé, j'arrête.   

C'est ta bonne résolution de la rentée : arrêter de fumer. Beaucoup trop cher, bientôt interdit dans les lieux publics et depuis le temps qu'on te dit que tes fringues puent, que tes cheveux puent et que tu as une haleine de chacal, tu as fini par comprendre. C'est décidé, tu vas écraser ta dernière. mais comment tenir ? 9 méthodes à tester. 


1 Le patch 

Cet autocollant diffuse la dose de nicotine dont tu as besoin, et ce de manière régulière. Dans 15% des cas ça marche au bout de 3 mois. Un impératif : ne pas craquer pendant le traitement car l'association patch-cigarette s'avère dangereuse.

2 Les gommes

Les gommes à mâcher ont pour but de compenser une envie soudaine de cigarette. En ce sens, elles sont adaptées aux fumeurs irréguliers. A sucer d'abord, puis à mâcher pendant 30 à 40 minutes, elles ont l'inconvénient de te délivrer une dose de nicotine trop soudaine si tu ne respectes pas les conseils de mastication.

3 Les comprimés à sucer

Ils ont l'avantage d'être plus discrets que les gommes. Mais tous comme elles, ils présentent un risque de dépendance. 
Comprimés à sucer ou gommes sont cumulables avec le patch.

4 Les médicaments 

En ce moment, la mode est au Zyban : à l'origine utilisé comme antidépresseur; ce médicament n'est délivré que sur prescription médicale et non remboursé. Il concerne principalement les gros fumeurs. Comme tout médicament, des effets indésirables sont possibles et il est vital de respecter les contre-indications.

5 L'acupuncture

Chez certains, la méthode est miraculeuse, chez d'autres, elle ne produit aucun effet surtout chez les gros fumeurs. Le mode opératoire est connu : l'acupuncteur glisse des aiguilles sous ta peau sur des zones spécifiques dans le but de faire diminuer ton envie de fumer. 


6 L'hypnose

Tout comme l'acupuncture, son efficacité dépend de la réceptivité du patient : l'hypnose est censée te libérer de tes pensées tabagigues. L'avantage par rapport au gommes, comprimés et patch est qu'elle ne te met pas en contact avec la nicotine. Inconvénient : beaucoup de charlatans sévissent sur le marché donc adresse-toi plutôt à un médecin averti.

7 La volonté 

C'est peut-être la méthode la plus efficace.
A concilier au besoin avec une autre, mais quoi qu'il arrive, si tu n'as ni volonté, ni motivation pour arrêter de fumer, ne compte pas sur le patch ou les gommes pour y arriver. Sans un minimum d'implication de ta part, il n'y aura pas de résultat. Alors, on s'accroche et on y va. Et même si tu rechutes, ne baisse pas les bras. A force, ça marchera.

8 La méthode forte 

La méthode forte consiste à te confronter aux conséquences de la cigarette : passage dans un service accueillant des patients atteints d'un cancer de la gorge, des poumons, mise en contact avec des patients dont certains n'ont plus de cordes vocales, trachéotomisés...
S'imaginer un instant à leur place dans moins de 30 ans peut constituer un déclencheur.

9 La tirelire !

Vu le prix du paquet de clopes, c'est une méthode à tester. A chaque envie de clopes, tu mets de côté l'argent que tu aurais mis dans ton paquet et, régulièrement, tu t'offres un truc qui te fais plaisir avec l'argent économisé.

Source : etnoka.fr