Le visage, c’est le miroir de l’âme ! Il nous renseigne sur notre âge, notre humeur mais aussi sur notre histoire. C’est la partie la plus visible de notre individu, alors, quoi de plus légitime que d’y accorder une attention toute particulière. Une belle peau est une peau entretenue, sensible aux petites attentions que vous lui portez.

A chacune son type de peau. Sèche, grasse, mixte, normale, nous avons toute notre type de peau. L’identifier, c’est déjà savoir s’en occuper.

Quel est votre type de peau ? 


Nous avons toutes un type de peau bien spécifique qu’il est assez difficile de définir car il évolue dans le temps en fonction de l’âge, des hormones mais aussi d’éléments externes comme le climat, la température, le chauffage, la pollution, le mode de vie… Mais pour choisir un cosmétique aux actifs bien spécifiques, il nous faut tout de même définir la physiologie de notre peau. Est-elle plutôt sèche, grasse, mixte, sensible ?

Peau sèche :

Peau le plus souvent fine et belle, sans pores dilatés, elle est source de tiraillement et d’inconfort. Les raisons de la sécheresse cutanée sont multiples. La couche cornée manque d’eau, le film hydrolipidique situé à la surface est trop fin et ne protège plus la peau, le sébum vient à manquer…

● Les bons gestes : en ce qui concerne la peau sèche fine et irritable, mieux vaut la nettoyer avec un lait hydratant, la rincer avec une lotion non alcoolisée et appliquer une crème de jour hyper protectrice à base de céramides, de vitamines et de corps gras. Ces soins hydratants vont reconstruire la barrière cutanée, retenir l’eau et attirer celle contenue dans les crèmes. Vous pouvez également poser quelques gouttes d’huiles essentielles sur votre visage avant le soin, cela renforcera encore ses effets hydratants. Si votre peau est plutôt épaisse et rugueuse, n’hésitez pas à faire des gommages avec un produit très doux deux fois par semaine et terminez par un masque hydratant. Ne vous couchez jamais sans vous être démaquillée, et appliquez une crème de nuit très nourrissante. Buvez au moins un litre et demi d’eau par jour pour compenser la perte hydrique naturelle et plongez-vous dans un bain chaud, au moins dix minutes pour que la peau prenne le temps d’être humectée. 

● A ne pas faire : évitez le plus possible l’eau et le savon, les bains moussants et autres produits astringents. Ne sortez pas de la piscine sans renforcer l’hydratation de votre visage surtout en hiver. Ne vous exposez pas au soleil sans protection, votre peau risque d’être asséchée davantage. Songez même à porter une crème de jour comportant un filtre solaire tout au long de l’année. N’utilisez jamais de lotions à base d’alcool, beaucoup trop agressives

La peau grasse :

Son grain est plus épais, les pores sont dilatés et l’aspect général de la peau est terne, gras et luisant. Ce type de peau est propice aux boutons et aux points noirs et l’excès de sébum permanent provoque à long terme un épaississement de la couche cornée. Cette peau peut à la fois être grasse et manquer d’eau, c’est-à-dire être déshydratée.

● Les bons gestes : derrière son aspect " tout terrain ", la peau grasse est fragile. Il faut donc en prendre soin et la nettoyer avec un syndet (savon sans savon hypoallergénique). Vous pouvez appliquer une lotion spéciale " peaux grasses " et compléter ensuite par un soin hydratant à la texture ultra légère. Choisissez par exemple une crème matifiante qui absorbe les excès de sébum grâce à des " poudres buvard " et rééquilibre la peau à plus long terme grâce à deux composants essentiels, le cuivre et le zinc. Une peau grasse s’encrasse plus vite que les autres, il est donc indispensable d’effectuer un gommage deux à trois fois par semaine. N’oubliez pas que la nourriture influe sur l’état de la peau. Aussi, privilégiez les fruits, les légumes, le poisson et les viandes maigres et évitez les plats trop gras, la charcuterie et les sucreries qui provoquent des boutons et n’améliorent pas la séborrhée.

● A ne pas faire : n’utilisez pas de savons détergents ni de lotions toniques à base d’alcool qui augmentent la production de sébum. A l’inverse, ne choisissez pas des laits ou des crèmes trop gras qui vont faire luire votre peau. Attention aux crèmes teintées et autres fonds de teint très couvrants qui peuvent favoriser l’apparition de boutons. Si le soleil procure une amélioration de l’état de la peau, ce n’est que provisoire. Il s’ensuit souvent un " effet rebond " qui peut provoquer une augmentation de la production de sébum et de boutons.

Peau mixte :

Sèche là où les glandes sébacées sont rares (tempes, pommettes et maxillaires), elle devient grasse sur l’axe médian du visage (front, nez, et menton). Il est alors difficile de choisir ses cosmétiques.

● Les bons gestes : c’est la plus délicate à soigner car elle est à mi-chemin entre la peau sèche et le peau grasse. Veillez tout d’abord à ne pas l’agresser avec des produits nettoyants trop astringents. Utilisez un lait nettoyant et une crème hydratante non grasse. Appliquez si besoin une crème plus riche sur les parties du visage les plus sèches (pommettes, tempes…). Il existe désormais des soins pour peaux mixtes qui combinent des actifs hydratants et des composants rééquilibrant pour réguler le flux de sébum. Adaptez votre maquillage à votre type de peau, quitte à utiliser deux produits différents (une crème teintée légère et un fond de teint stick gras) selon les parties du visage.

● A ne pas faire : beaucoup de femmes ayant la peau mixte la considère comme normale et ne prennent pas la peine de la soigner. C’est une grave erreur, car la peau mixte nécessite autant d’attention que les autres si ce n’est plus. Ne vous exposez donc pas aux intempéries ni au soleil sans une crème protectrice, n’utilisez pas d’eau calcaire ni de savons et choisissez plutôt des lotions sans alcool pour la nettoyer. 


Peau sensible :

20 % des femmes ont un vrai problème de peau sensible et 40 % connaissent fréquemment tiraillements et inconfort. Sèches, grasses ou mixtes, toutes les peaux peuvent être sensibles. Cela se traduit par des rougeurs intempestives, des sensations de picotements et de brûlures.

● Les bons gestes : Commencez par vider votre armoire de produits de beauté et ne conservez qu’une ou deux crèmes. Les peaux sensibles sont très souvent allergiques et ne supportent que quelques produits bien précis. Choisissez-les plutôt non parfumés et hypoallergéniques pour limiter les risques d’allergie. Utilisez des lotions nettoyantes douces et des brumisateurs d’eau thermale. N’oubliez surtout pas de sécher votre peau en la tamponnant avec un mouchoir en papier. Utilisez des soins protecteurs apaisants et régulateurs de la micro circulation. La nuit, préférez une crème plus riche et hypoallergénique. 

● A ne pas faire : Ne faites pas de gommages exfoliants ou de masques qui risquent d’irriter votre peau. Bannissez les savons et pains de toilettes qui l’agressent, l’assèchent et la rendent encore plus réactive. Evitez les écarts de températures brutaux, les ambiances climatisées, la consommation d’alcool et de certains aliments tels que le café ou les épices. Les produits de maquillage peuvent entraîner des allergies. Pour limiter les risques, choisissez-les hypoallergéniques. Enfin, si un soin vous convient, restez-lui fidèles. Les changements trop fréquents sensibilisent la peau.


Source : doctissimo.fr