Étudier en France

   

 

Fiche Pratique


Langues officielles: Français

Capitale : Paris

Plus grandes villes:     Paris, Lyon, Marseille, Toulouse, Nice

Superficie: 675 417 km²

Population: 65 073 482 hab

Gentilé : Français, Française

Monnaie : Euro

Hymne national : La Marseillaise

Fuseau horaire: Fuseau horaire: UTC +1 (CET) ; heure d'été : UTC+2 (CEST)

Forme de l’État : Monarchie constitutionnelle

Domaine internet: .fr, .gouv.fr, .eu

Indicatif téléphonique: +33

Climat : La Grande-Bretagne jouit d’un climat océanique doux et humide. En hiver, les températures descendent rarement en dessous de 0 °C. En été, elles ne dépassent pas souvent les 30 °C. Les averses sont évidemment très fréquentes, et ce tout au long de l’année.

Ambassade en tunisie 

Adresse : 2 Place de l'Indépendance, 1000 Tunis, Tunisie
Tél : (71) 35 81 11. Fax : (71) 35 81 98.

 

Consulat Général de France à Tunis
Adresse : 1, Place de l'Indépendance, Tunis, Tunisie
Tél : (71) 35 80 00. Fax : (71) 35 80 01.
Courriel : consulat.france@planet.tn

 

Etudier en France

Contexte

Chaque année, la France consacre plus de 20 % de son budget national à l’éducation. Un chiffre très important, qui permet d’offrir à tous les étudiants : Des formations supérieures dans tous les domaines et à tous les niveaux.

L’enseignement supérieur français comprend 4 types de formation :

·Les formations universitaires (licence générale, licence professionnelle, master, doctorat, Diplôme universitaire de technologie" D.U.T., I.U.F.M., médecine, odontologie, pharmacie)
·Les classes préparatoires aux grandes écoles (C.P.G.E.)
·Les écoles spécialisées ou grandes écoles (écoles d'ingénieur, de commerce et de gestion)
·Les sections de techniciens supérieurs (S.T.S.).


Une préinscription est obligatoire afin que les futurs étudiants bénéficient d'une démarche de conseil et d'accompagnement dans le choix d'une filière d'enseignement supérieur. Pour plus d’infos vous pouvez consulter ce site : http://www.etudier-en-france.com/version_francaise/frameset.php

 

Quel type d'établissement choisir ?

Il existe en France deux grands types d'établissements : les universités et Les Grandes écoles Supérieures. Les universités sont des établissements publics. Elles reçoivent les étudiants titulaires du baccalauréat français ou du diplôme étranger permettant l'accès aux études universitaires du pays d'origine.


Les universités

Les universités sont composées de départements (UFR) dans les grandes disciplines et d’instituts pour certains secteurs : les écoles d’ingénieurs universitaires (INSA, INP), les sciences politiques (IEP) ou certaines filières professionalisées (IUP, IUT).
 
La majorité des diplômes délivrés par les universités sont des diplômes nationaux autour des 3 grades: Licence, Master , Doctorat . Les universités proposent aussi des diplômes spécifiques à l'université : DU et DESU – Diplômes Universitaires - de niveau et de durée variable. Ce sont des diplômes d'établissement mis en place pour répondre à des besoins spécifiques ponctuels liés à la politique de l'université (mise à niveau, intégration des étudiants étrangers, besoins des entreprises...).
 
Les études de médecine, pharmacie et odontologie sont assurées par les universités qui fonctionnent alors en étroit partenariat avec des hôpitaux importants, les CHU (centres hospitaliers universitaires), qui adaptent un programme commun officiel.

 

Les Grandes écoles Supérieures


Les écoles supérieures sont publiques ou privées reconnues par l'État. Elles préparent à des pratiques professionnelles spécialisées dans les domaines des sciences de l'ingénieur, du commerce et de la gestion, ou encore de la traduction, de l'interprétariat, du journalisme.

• Les écoles supérieures de commerce sont en grande majorité privées. Elles délivrent en 5 ans un diplôme reconnu par l'État conférant le grade de master. Les frais de scolarité varient en général entre 3 000 et 10 000 euros par an suivant le diplôme préparé (master,MBA..)

• Les écoles d’ingénieur délivrent le diplôme national d'ingénieur qui permet l’inscription en thèse de doctorat. Les frais d’inscription dans les écoles d'ingénieur publiques, fixés par l'État, sont d'environ 500 euros par an. Toutes ces écoles proposent également des diplômes intermédiaires, diplômes d’établissement qui sont visés par l’État et peuvent avoir reçu des certifications internationales, particulièrement en management:Bachelor (Bac + 3 ou 4), Master of Science – MSc (Bac + 4 ou 5 années), MBA (Master of Business Administration), Mastère Spécialisé - Ms (Bac + 6 années).

• Les écoles spécialisées : Les écoles dites spécialisées viennent compléter l’offre de formation supérieure française dans des secteurs très spécifiques comme le tourisme, le paramédical, les carrières sociales, la communication, la gastronomie, la mode, le transport, etc. Ces établissements délivrent des diplômes d’Etat ou des diplômes et certificats d’établissement. La durée des études y est de 2 à 5 ans et l’admission se fait sur concours ou sur dossier.
 
Pour plus de renseignement sur les formations dans les différents établissements universitaires en France vous pouvez consulter cette fiche : http://editions.campusfrance.org/infos_generales/fr/niveau_l_fr.pdf
 
L’Institut Montaigne a publié un classement des universités qui ne tient compte que d’un seul critère : le nombre d’enseignants-chercheurs que compte chacune des universités à l’Institut Universitaire de France : http://www.institutmontaigne.org/medias/documents/2008%2002%2011%20Classement%20des%20etablissements.pdf

 

L'Office national d'information sur les enseignements et les professions (ONISEP) est une précieuse source d’informations pour qui cherche à s’orienter dans l’enseignement supérieur en France :http://www.onisep.fr/onisep-portail/portal/group/gp

 

Vie étudiante : Logement et Coût de la vie

Logement


• les logements universitaires  : Les CROUS gèrent les résidences universitaires réservées aux étudiants, situées à proximité des campus et des restaurants universitaires. L'obtention d'un logement n'est pas automatique et dépend du nombre de places disponibles et de critères bien spécifiques.


• Le marché de la location : Les locations (vide ou meublé) peuvent se négocier avec les agences immobilières qui servent d'intermédiaire entre les propriétaires et les locataires. Le  recours à une agence immobilière suppose de payer, au moment de la signature du bail, des frais d'agence. Ces frais peuvent s'élever de 2,5 % à 10 % du montant du loyer annuel hors charges. Mais on peut également traiter directement avec un propriétaire, en s'assurant que toutes les formalités soient bien respectées. L'agence ou le propriétaire, vous demande fréquemment la caution d'un tiers, c'est à dire l'engagement d'une personne à payer votre loyer et les charges en cas de défaillance de votre part. Les revenus réguliers exigés doivent atteindre, en général, trois fois le prix du loyer. Il faut prévoir un loyer de 275€ à 335€ par mois pour une chambre et de 380€ à 460€ pour un studio.
 

Les dépenses mensuelles d'un étudiant


Voici une liste indicative pour l’année 2007-2008 des principales dépenses lors de votre installation en France.
• Logement : de 150 € (chambre en cité U) à environ 400-600 € (studio en ville)
• Alimentation : 230 €
• Transport : 31 €
• Frais de scolarité : 92 €
• Téléphone : 30 €

Cette estimation ne prend pas en compte les dépenses du premier mois passé en France.  Il vous faudra prévoir un budget de près de 1 500 €:
• Loyer : 400 €(150 € en cité U)
• Dépôt de garantie pour votre logement équivalent à 1 mois de loyer : 300 €
• Assurance annuelle du logement : 50 €
• Frais d’inscription : 150 €
• Affiliation à la Sécurité sociale : 180 €
• Adhésion à une mutuelle santé : de 70 à 285 € selon la nature des risques couverts.
 
 

Comment financer vos études en France ?

La loi française exige qu'un étudiant étranger justifie qu’il dispose en France de moyens suffisants d’existence pour suivre ses études sans travailler, soit un minimum mensuel de 430 euros (5 160 € par an). En fait, on estime à près de 600 €, en moyenne, l’argent dont l’étudiant aura besoin chaque mois. Le taux annuel des droits de scolarité dans les établissements publics d’enseignement supérieur est compris entre 150 et 900 € suivant le cursus suivi.

Les frais annuels de scolarité dans un établissement privé varient de 3 000 € à 7 000 €, voire d’avantage selon les établissements.

Les sources de financements pour les étudiants étrangers qui projettent de venir étudier en France sont variables en fonction de leur pays d'origine. L’annuaire des programmes de bourses fournit aux étudiants étrangers rapidement des informations sur les aides et leur permet de faire une recherche adaptée à leur profil : http://www.campusfrance.org/fr/d-catalogue/campusbourse/cfbourse/index.html