Accord pour l'acquisition d'un brevet d'invention à l'ISET de Ksar Hellal

Un accord d'invention a été signé, vendredi 24 Juillet, à Monastir, pour l'acquisition d'un brevet d'invention de l'unité de recherche scientifique de l'Institut supérieur d'études technologiques (ISET) de Ksar Hellal, par un industriel tunisien, dans le secteur du textile technique.

Cette invention réalisée par une équipe de chercheurs de cette unité concerne une nouvelle méthode pour séparer et assainir les fibres d'alpha, dans des conditions garantissant la préservation de leurs spécificités chimiques, tout en permettant l'économie d'énergie.
 
 

D'autre part, la découverte permet de valoriser l'alpha et de la transformer en fibres fines exploitables dans les industries pharmaceutiques et techniques, grâce à des procédés chimiques peu coteux et respectant les spécificités de la protection de l'environnement.

A cette occasion, M. Rifaat Chaabouni, secrétaire d'Etat chargé de la Recherche scientifique, a rendu hommage à cette invention tunisienne, la première du genre, qui est le résultat de recherches approfondies et d'efforts continus.

Il a, dans ce sens, mis en exergue les mesures et décisions d'avant-garde du président Zine El Abidine Ben Ali au profit de la recherche scientifique, en Tunisie et pour valoriser ses résultats, dans les différents domaines scientifiques et industriels.

M. Chaabouni a appelé à oeuvrer pour la rationalisation de l'exploitation de toutes les incitations et les mécanismes existants, pour développer la recherche scientifique.

Il a rappelé, à ce propos, les orientations prospectives du programmes présidentiel "Ensemble relevons les défis", en vue d'instaurer une économie à haut contenu technologique, amie de l'environnement, notamment à travers la mise en place de stratégies sectorielles cohérentes pour les secteurs prometteurs, la création de zones technologiques pluri-sites et l'élargissement du réseau des pépinières autour des établissements d'enseignement supérieur.

L'industriel acquéreur de ce brevet va créer deux unités totalement exportatrices, l'une à Kasserine et l'autre au pôle technologique de Monastir, pour extraire les huiles et les fibres de l'alpha et de ses déchets, et leur transformation en produits pour l'exportation, comme les vêtements, les nécessaires médicaux, entre autres.

La visite au gouvernorat de Monastir a, en outre, offert l'opportunité au secrétaire d'Etat pour visiter des établissements d'enseignement supérieur , prendre connaissance des activités de leurs laboratoires et des résultats de leurs recherches, et d'inspecter l'avancement des travaux de projets au pôle technologique de Monastir.
 
src: TAP