Agression raciste au métro de trois étudiants africains

 

 

Suite à l’agression au couteau, samedi, à Tunis, de 3 Africains subsahariens, leurs compatriotes vont organiser une manifestation contre le racisme.

 

Deux jeunes africaines subsahariennes ont été agressées au couteau, samedi, à la station du métro Le Passage. Leur compatriote, qui a tenté de les défendre, a lui aussi été blessé par l’agresseur, qui a pris la fuite.

 

Les jeunes filles, dont l’une à été opérée, ont été maintenues sous surveillance médicale à l’hôpital Charles Nicole, et une plainte à été déposée, au poste de police de Bab Souika, contre le Tunisien qui a proféré des insultes racistes avant de les agresser.

 

Les étudiants et travailleurs subsahariens ont vivement dénoncé cette agression et décidé de se rassembler, aujourd’hui, dimanche 25 décembre 2016, à 14 heures, à l’avenue Habib Bourguiba, au centre-ville de Tunis, devant le centre commercial Le Palmarium, pour protester contre la recrudescence de la violence raciste dont ils sont victimes en Tunisie.

 

«Les agents de l’ordre ont été à la hauteur de leur tâche pour encadrer nos hôtes, aussi bien à l’hôpital que devant le poste de police… Les Tunisiens soutiennent les frères de toute nationalité en Tunisie… Des cas isolés d’irresponsabilité ne doivent pas faire oublier l’hospitalité tunisienne… Bonnes fêtes aux compatriotes africains… Joyeux Noël… Très bonne année 2017 et prompt rétablissement à nos étudiants», a indiqué un étudiant sénégalais.

 

src: kapitalis