Appel aux établissements universitaires de mettre en place des filières de formation appliquée en fo

La Conférence nationale des doyens et directeurs des établissements universitaires s'est déroulée, mercredi 15 juillet, à Mahdia. Cette réunion a permis de passer en revue les préparatifs de la prochaine rentrée universitaire, après la réussite de 75 mille candidats au baccalauréat.

Elle a, également, examiné les moyens à mettre en place en vue de concrétiser les objectifs tracés pour le secteur, notamment ceux contenus dans le discours du chef de l'Etat, à l'occasion de la journée du savoir.

M. Lazhar Bououni, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la technologie, a fait remarquer que l'évolution des offres de formation, au niveau des licences appliquées et des mastères professionnels, est un pari pour l'avenir qui exige des établissements universitaires de concevoir et de mettre en place des filières de formation appliquée en fonction des besoins de l'environnement économique.

Ces filières, a-t-il ajouté, doivent être, principalement, axés sur les secteurs prometteurs, tel que l'informatique, la communication, les langues appliquées, la technologie et les arts et métiers, tout en veillant à la réduction des filières dont les diplômés rencontrent des difficultés à s'intégrer dans le marché de l'emploi, et à consolider la formation en ingénierie et en langues appliquées.

Il a, d'autre part, appelé à consolider les mécanismes d'encadrement pédagogique des nouveaux étudiants, à créer des cellules pour le suivi de l'emploi des diplômés, à mettre en place des bases de données sur le parcours professionnel, à rationaliser la gouvernance des établissements universitaires et de la gestion des ressources humaines et des équipements, en vue de conforter la qualité de la formation et de l'employabilité.

Auparavant, le ministre a visité le village des langues de la faculté des sciences économiques et de gestion de Mahdia et a rencontré la première promotion des étudiants participant au stage linguistique en Espagnol et en Italien. Le nombre des stagiaires est de 150 étudiants (garçons et filles) sur un total de 320, répartis sur deux sessions

src: TAP