Booster la coopération entre la Tunisie et Microsoft International

TUNIS, 9 juin 2009 - MM. El HADJ Gley, ministre des technologies de la communication et M. Zouheir M'dhaffar, ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de la fonction publique et du développement administratif ont présidé, mardi, une réunion de travail au pôle technologiques d'El Ghazala avec M. Jean Philipe Courtois, président de Microsoft International qui effectue actuellement une visite de travail en Tunisie, à la tête d'une délégation d'experts.
Renforcer  la coopération entre la Tunisie et Microsoft International en matière  de TIC

La rencontre a été consacrée à l'étude des moyens à mettre en place pour booster la coopération entre la Tunisie et Microsoft International dans les domaines des TIC et surtout dans les domaines relatifs à la mise en place du réseau de l'administration électronique et de l'offre de services à distance.

La rencontre a également permis de passer en revue les projets et programmes de cette multinationale dans les domaines de l'innovation et de la création des entreprises à l'échelle nationale.

Le ministre des Technologies de la communication a mis l'accent, à cette occasion, sur la nécessité de renforcer la coopération dans les domaines de la formation "certifiante", la création de projets et de start-up et l'incitation à l'innovation technologique.

Il a souligné l'intérêt que porte la Tunisie pour la concrétisation de l'accord de coopération stratégique conclu, en 2006, entre le gouvernement tunisien et Microsoft international.

L'accord vise à soutenir les efforts des secteurs public et privé dans la consolidation des capacités des entreprises et des compétences opérant dans le domaine des technologies de la communication et de l'information (TIC).

M. Gley a mis en exergue l'intérêt qu'accorde le Chef de l'Etat au développement des technologies de pointe et à la promotion du partenariat entre les secteurs privé et public sur les plans national et international.

M. Zouheir M'dhaffer, a souligné pour sa part, que la Tunisie a misé sur les nouvelles technologies de la communication et de l'information pour moderniser l'administration, mettre en place un réseau administratif de qualité et améliorer les prestations et les services électroniques fournis aux citoyens.
El Ghazala du "Microsoft Innovation Center", rayonnement sur la zone arabe et africaine

M. Jean Philippe Courtois, président de Microsoft International a exprimé son admiration pour l'expérience tunisienne en matière de promotion des TIC et a manifesté l'intérêt de Microsoft pour promouvoir la coopération avec la Tunisie, rappelant à cette occasion la création, récemment au pôle d'El Ghazala du "Microsoft Innovation Center", espace de rayonnement sur la zone arabe et africaine, est capable de développer l'industrie logicielle à l'échelle nationale et participera dans les efforts de renforcement du partenariat entre le secteur privé, l'université, les pépinières d'entreprises actives dans les domaines des TIC.

MM. Hadj Gley et Jean Philipe Courtois, devaient ensuite coprésider, à l'Institut arabe des chefs d'entreprises (IACE), une table ronde consacrée aux impacts de la crise financière internationale sur les entreprises de services, à laquelle ont pris part M. Hedi Djilani, président de l'UTICA, Mme Salwa Smaoui, directrice générale de Microsoft Tunisie et un nombre d'hommes d'affaires et de responsables du secteur.
Tunisie: 23ème à l'échelle mondiale en matière de création de start-up

Mme Salwa Smaoui a fait savoir que la Tunisie a été classée 23ème à l'échelle mondiale en matière de création de start-up, deux mois, seulement après le lancement, dans le pays, du programme "BizsparK", conçu par le groupe Microsoft pour encourager la création des entreprises de services et accélérer le succès des promoteurs de start-up.

"Ce classement est un témoignage de l'aptitude de la Tunisie à être un hub régional et international de services et de la capacité du capital humain tunisien, sur lequel a misé l'Etat, à innover et à créer de la valeur ajoutée dans ce domaine", estime-t-elle.

Evoquant la démarche adoptée par Microsoft pour accompagner les entreprises en ces temps de crise, M. Courtois a relevé que le groupe a développé des technologies et des logiciels pour aider sa clientèle en général à réduire les coûts, gagner du temps, améliorer leurs productivité et gagner des parts de marchés.

 

src: TAP