Conférence nationale sur le service civil et le volontariat en Tunisie

"Le service civil et le volontariat en Tunisie: réalité et ambition" a été le thème central d'une conférence nationale, tenue, mardi, à Tunis, pour faire connaître le cadre juridique se rapportant au volontariat en Tunisie.

La conférence, organisée à l'initiative du Centre d'information, de formation, d'études et de documentation sur les associations (IFEDA) et en collaboration avec le ministère de la Formation professionnelle et de l'emploi, et qui s'inscrit dans le cadre de la célébration de la Journée nationale des Associations, a offert l'occasion d'examiner les mécanismes du service national de volontariat et les perspectives de leur développement.

Elle a, également, permis de mettre en valeur l'attention majeure accordée par le Président Zine El Abidine Ben Ali au volontariat en Tunisie, une attention confirmée dans son programme électoral pour le prochain quinquennat.

 

A l'ouverture de cette conférence, M. Abdelhakim Bouraoui, secrétaire général du Gouvernement et chargé des relations avec la Chambre des Députés et la Chambre des Conseillers, a souligné la place qu'occupe la société civile dans la pensée du Président Ben Ali et ses choix politiques, eu égard au rôle qu'elle assume dans le soutien de l'effort de l'Etat.

Il a, dans ce sens, insisté sur l'importance que revêt le volontariat, en tant que valeur civilisationnel constante.

Il a, d'autre part, fait remarquer que l'institution d'un cadre juridique pour le volontariat aura un impact des plus positifs sur l'action associative, grâce notamment aux programmes spécifiques et à la préparation des stagiaires à la vie active, indiquant que le programme du service civil volontaire ne manquera pas de doter les demandeurs d'emploi d'une expérience confirmée et de conforter leurs potentialités.

M. Bouraoui a ajouté que les Associations et les composantes de la société civile jouent un rôle de premier plan dans la concrétisation du programme du service civil volontaire, s'agissant notamment des jeunes, qui fêtent, cette année, l'année internationale de la jeunesse.

Deux interventions ont été données à cette occasion. La première porte sur "Le cadre juridique du service civil et le volontariat en Tunisie", alors que la seconde est axée sur "Le service civil volontaire: ses mécanismes et les perspectives de leur développement".

src: TAP