Exposition sur l'art figuratif indien à l'Espace Sophonisbe

Après le centre culturel de Sousse, et la galerie des arts à Ben Arous, l'espace Sophonisbe à Carthage a accueilli, mercredi soir 13 mai, le vernissage de l'exposition itinérante ''Kalpana, figurative painters of India'', en présence de l'ambassadeur de l'Inde en Tunisie, et le président du comité culturel national.

Organisée dans le cadre de l'échange culturel entre la Tunisie et l'Inde, cette exposition d'art figuratif comporte 29 reproductions de tableaux de 14 artistes-peintres parmi les pionniers de l'art pictural indien contemporain.
 
 

S'il n'est pas propre aux Indiens, l'art figuratif est particulièrement présent dans la tradition picturale indienne, tant il semble exprimer la quintessence de l'esthétique et de la sensibilité indienne.

En inde, ''nous observons la célébration de la figure tout autour de nous, dans les sculptures, sur les murs des temples, les peintures et les fresques murales des merveilles architecturales, ou même dans notre myriade de tentatives artistiques d'exprimer la forme divine'' peut-on lire dans le catalogue de l'exposition.

L'exposition réunit des oeuvres d'artistes-peintres indiens contemporains de la première et deuxième génération, appartenant notamment à l'école néo-bengale de Calcutta, fondée et dirigée par le grand Abanindranath Tagore.

Très présente sur dans le territoire indien, cette école s'inspire de l'art des miniatures, et traite les scènes de la vie quotidienne, notamment rurale.

L'exposition donne également à voir des artistes qui se sont exprimés en dehors des canons alors en vogue, influencés qu'ils étaient par les courants avant-gardistes européens, tels le surréalisme et le cubisme.
 
src: TAP