Internet : débat sur la neutralité des réseaux

La neutralité des réseaux internet fixes et mobiles a été au centre du 7ème séminaire du Réseau francophone de la régulation des télécommunication (FRATEL) organisé sous l'égide l'Instance Nationale de la Télécommunication (INT)

Il ressort des interventions que « la neutralité ne constitue pas une règle pour les réseaux mobiles puisque l'on ne peut accéder à tous les contenus et applications disponibles sur l'internet depuis un réseau fixe».

Les contraintes techniques ne constituent en fait que la raison apparente de cette différence. M.Hsoumi Zitoun, président de l'INT et de FRATEL a estimé à l'ouverture de ce séminaire, que sous l'apparence d'un aspect technique simple la neutralité des réseaux qui peut-être assimilé à la capacité de garantir la libre circulation des contenus sur les réseaux en toute transparence et d'une façon non discriminatoire, se cachent des enjeux socio-économiques majeurs. Il a ajouté que cette question est l'objet de débat depuis quelques années.

 

Il en est résulté une variété d'avis et d'approches, c'est ainsi qu'en matière de gestion de trafic, les avis se sont situés entre deux positions extrêmes en l'occurrence l'absence totale de gestion de trafic de la part des opérateurs d'internet et la liberté totale de gestion de trafic accordée aux opérateurs.

Des thèmes relatifs notamment au bon équilibre entre neutralité de l'accès aux contenus et pratiques de gestion du trafic sur internet et aux enjeux concurrentiels d'une imparfaite neutralité des réseaux sur les marchés du haut débit et des contenus seront débattus au cours de ce séminaire qui se poursuit jusqu'au 28 avril.

src: TAP