La Suisse a expulsé un étudiant tunisien soupçonné de liens avec une mouvance islamiste

 

 

Un Tunisien soupçonné d’avoir des liens avec une mouvance islamiste, a été expulsé mercredi 28 janvier 2015, a indiqué le quotidien La Tribune de Genève.

 

Arrêté au début du mois de janvier 2015, l'étudiant de 35 ans a passé plusieurs jours en détention à la prison de Champ-Dollon à Genève, sans déposer de recours.

 

Son renvoi en Tunisie a eu lieu ce mercredi, sous haute sécurité et par vol spécial, a indiqué le Département genevois de la sécurité et de l’économie au journal suisse.

 

L'homme était un étudiant résidant à Genève. Après son arrestation, l'Office fédéral des migrations (OFM) a estimé qu'il "était dans l'intérêt public de la Suisse, également à titre préventif, de procéder à son l'éloignement rapide".

La Tribune de Genève indique que l’ambassade de Tunisie a pris contact avec les autorités suisses pour plus d'explications sur cette expulsion.


"Elles a indiqué que ce monsieur était sympathisant d’un certain réseau, mais aussi qu’il n’y a aucune procédure pénale ouverte contre lui", a assuré Najjar Dhouha, chargée d’affaires à l’ambassade de Tunisie à Berne.

 

"L’affaire a été exagérée dans les journaux. Il y a des soupçons contre lui, mais rien de concret. Si son permis de séjour n’a pas été renouvelé, c’est parce qu’il n’a pas réussi ses études. Sa raison d’être en Suisse n’est plus valable", a-t-elle conclu.

 

src:huffpostmaghreb.com