La Tunisie au festival de Memphis: Le dialogue des cultures, thème d'une conférence

L'Etat américain de Memphis a vécu tout au long de la semaine écoulée au rythme de la musique et de la culture tunisiennes dans toutes ses expressions, à travers plusieurs manifestations qui ont suscité l'admiration des visiteurs, toutes tranches d'âge et catégories confondues.

Outre les expositions et les spectacles de musique, la participation de la Tunisie en tant qu'invitée d'honneur à la 34ème édition de "Memphis in may" a été marquée par la conférence de M. M'hamed Hassine Fantar, titulaire de la Chaire Ben Ali pour le dialogue des civilisations et des religions.

En présence d'un grand nombre de jeunes de l'Etat de Memphis, M. Fantar a donné un aperçu exhaustif de la politique tunisienne dans ce domaine relevant que la Tunisie a toujours fait du dialogue des cultures, des civilisations et des religions une orientation constante de son approche en matière culturelle.

Il a, dans ce sens, cité les nombreuses initiatives lancées par le Président Zine El Abidine Ben Ali dont la Charte de Carthage sur la tolérance adoptée par la conférence internationale sur la pédagogie de la tolérance dans l'espace méditerranéen tenue en 1995 en Tunisie.
 
 

Par ailleurs, le conférencier a relevé que la création de la Chaire Ben Ali pour le dialogue des civilisations et des religions est venue attester de la ferme volonté d'instaurer des liens d'amitié, de coopération et de solidarité entre les peuples en dépit de leur race, de leur culture et de leur religion.

D'ailleurs, cette institution qui s'emploie à consacrer l'esprit d'ouverture et de rapprochement entre les peuples a été consolidée par deux autres structures à savoir le centre de recherches et d'études sur le dialogue des civilisations et des religions et le centre national de traduction.

A cet égard, il a fait part de la volonté de collaborer avec toutes les associations et les établissements universitaires et culturels qui veillent à instaurer la culture de dialogue entre les peuples et les civilisations de manière à garantir un meilleur avenir pour tous les peuples.

D'autre part, la conférence de M. Noureddine Taktak, représentant de l'Agence de promotion de l'industrie et de l'innovation (APII) devant un large auditoire formé par des membres du Conseil supérieur des affaires, a permis de mettre l'accent sur les avantages et incitations qu'offre la Tunisie en matière d'investissements extérieurs, dès lors que le pays jouit d'un climat de stabilité politique et de paix sociale.

La semaine de la Tunisie, a laquelle a été présent M. Abderraouf El Basti, ministre de la Culture et de la Sauvegarde du patrimoine, a été largement médiatisée aussi bien dans les journaux que dans les radios et chaînes de télévision qui ont assuré la couverture de tous les événements artistiques.