L'enseignement de la médecine restera public pour le moment

Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Moncef Ben Salem, a indiqué que l'enseignement de la médecine "sera exclusivement public", toute en précisant que cette décision est "provisoire".

Le ministre a déclaré, jeudi, lors de l'inauguration de l'Institut International de Technologie de Sfax (ITT), que la loi de 2008 organisant l'octroi des autorisations aux universités privées, nécessite une révision en vue de s'adapter aux nouvelles exigences du pays.
 
 

Ce nouvel établissement universitaire privé, spécialisé en ingénierie et technologie, va contribuer, selon le ministre, au développement du rendement du système universitaire tunisien. Il se base, a-t-il avancé, sur "l'approche scientifique du système universitaire nord-américain, dont la formation est axée sur des aspects pratiques et professionnels".

L'Institut International de Technologie de Sfax ouvrira ses portes, au pôle technologique de Sfax en septembre 2012 avec une capacité d'accueil de 100 étudiants.
 
src:TAP