Les étudiants de l'université japonaise de Tsukuba en stage à Tunis

L'université japonaise de Tsukuba a choisi Tunis en tant que centre de stage pour ses étudiants, pour la 3ème année consécutive, et ce, à l'unité de recherche "Sécurité numérique" de l'Ecole supérieure des communications (Supcom), relevant de l'université 7 novembre de Carthage.

Le professeur universitaire japonais Tetsuo Ida a qualifié ces stages de "fructueux", dès lors qu'ils s'effectuent "au sein d'une unité de recherche exceptionnelle".
 
 

Intervenant lors d'une conférence sur "la mondialisation du parcours académique à l'ère numérique", donnée dans le cadre du 22ème symposium du RCD, tenu les 2 et 3 novembre, à Tunis, M. Tetsuo Ida a appelé à intensifier l'échange d'expertises entre les étudiants et à encourager la co-tutelle des études et des travaux de recherche.

La prestigieuse université de Tsukuba, qui a obtenu à trois reprises le Prix Nobel, et l'université 7 novembre de Carthage entretiennent des relations privilégiées qui s'illustrent par des échanges réguliers de professeurs et d'étudiants. Les étudiants tunisiens bénéficient de stages et préparent des thèses de doctorat à l'université de Tsukuba et les étudiants japonais profitent des opportunités offertes par l'unité de recherche" Sécurité numérique" de Tunisie.

Le professeur universitaire, Adel Bouhoula, directeur de l'unité de recherche "Sécurité numérique" et professeur visiteur à l'université de Tsukuba, a déclaré à l'Agence Tunis Afrique Presse (TAP) que "le choix de la Tunisie comme centre pour les recherches scientifiques japonaises témoigne des potentialités dont dispose le pays dans le domaine de la recherche scientifique".

La Tunisie compte parmi les premiers pays qui collaborent d'égal à égal avec les universités japonaises dans les domaines de la recherche et des études en technologies de l'information et de la communication.
 
src: TAP