Ministre de la Santé : Les facultés de médecine dans les régions ne sont pas à l’ordre du jour

 

Le ministre de la Santé, Mohamed Salah Ben Ammar, était l’invité de Mosaïque FM, hier lundi le 31 mars 2014, pour parler de son expérience à la tête du ministère depuis son arrivée il y a presque deux mois.


Le ministre a assuré que le dialogue a repris entre le ministère et les médecins spécialistes pour trouver une solution à la crise du secteur et mettre un terme au problème qui oppose les deux parties. Il a assuré que cette crise ne peut être résolue qu’avec le dialogue et que les deux parties doivent faire quelques concessions pour permettre au secteur de se développer comme il le faut.


De retour sur le problème des médecins spécialistes, le ministre a déclaré que le budget du ministère de la Santé ne permet pas de fournir tous les équipements nécessaires aux hôpitaux régionaux, une stratégie a été mise en place pour palier à ce problème.


Mohamed Salah Ben Ammar a aussi déclaré que les facultés de médecine dans les régions ne peuvent être bâties que si les hôpitaux respectent les normes internationales et permettent aux étudiants médecins de s’appliquer et apprendre le métier comme il le faut. La décision de mettre en place quatre facultés de médecine dans différentes régions, prise par le gouvernement de la Troïka, ne peut donc pas être respectée dans l’immédiat.

 

src: tunisienumerique.com