Orange Tunisie lance, demain, ses services de télécommunications mobiles (2G/3G+)

Le nouvel opérateur tunisien Orange-Tunisie, alliance du groupe tunisien Investec (51%) et France Telecom (49%) et troisième opérateur télécoms en Tunisie après Tunisie télécom et Tunisiana, lance à partir de mercredi, 5 mai 2010, ses services de télécommunications mobiles de deuxième et troisième générations (2G/3G+).

Selon M. Marwan Mabrouk, président d'Orange Tunisie, qui s'exprimait lors d'une conférence de presse tenue, mardi, à Tunis en présence de MM. Didier Lombard, président de France Télécom Orange et Thierry Marigny, directeur général d'Orange Tunisie, le nouvel opérateur lancera, pour la première fois en Tunisie les services de téléphonie mobile de troisième génération.

La date du 5 mai marque un tournant historique dans le domaine des technologies de l'information en Tunisie sur lequel le président Ben Ali a parié, tout en œuvrant à promouvoir le capital humain considéré comme la finalité du processus du développement.

Il a fait remarquer que l'opérateur a adhéré, depuis son établissement, au projet civilisationnel du chef de l'Etat et œuvré pour contribuer à la concrétisation de pas moins de dix objectifs du programme quinquennal «ensemble, relevons les défis».

Le responsable a ajouté que l'octroi de la troisième concession pour les services de téléphonie mobile à Orange Tunisie vient concrétiser les orientations du 19ème point du programme présidentiel intitulé «des infrastructures de base et de communication modernes, respectant les normes internationales ».

Côté emploi, le nouvel opérateur a recruté 1000 personnes parmi les diplômés du supérieur, a-t-il poursuivi, ajoutant que ce nombre sera porté à 1500 à la fin de cette année et que chaque emploi direct va générer deux emplois indirects dans des activités corollaires.

«Le réseau de troisième génération de téléphonie mobile ne manquera pas de démocratiser la technologie 3G et de faire bénéficier tout le monde d'un accès aux services Internet», estime le responsable, indiquant que ce processus permettra à tous les tunisiens de naviguer sur le web où qu'ils soient, et ce, à travers une connexion au réseau par le biais d'une clé WIFI et sans être obligés de se connecter au réseau de téléphonie fixe.

M. Mabrouk devait ensuite annoncer que l'opérateur a choisi le chiffre 55 comme indicatif, et ce, en allégation à la date du lancement de ses services, soit le 5 mai (5ème mois) 2010.

Le responsable a fait remarquer que le nouvel opérateur mise également sur les compétences tunisiennes résidentes à l'étranger, a-t-il ajouté, relevant que le nouveau réseau des télécommunications sera un appui aux entreprises économiques, ne manquera pas d'inciter à l'investissement et de contribuer au développement de la recherche scientifique et à la formation des étudiants dans leurs spécialités d'études.

Pour cette étape, l'opérateur a choisi pour slogan «l'illimité et le gratuit», a indiqué M. Mabrouk, précisant que des téléphones mobiles de troisième génération seront offerts par l'opérateur à un dinar et chaque abonné bénéficiera d'une deuxième ligne gratuite.

M. Didier Lombard, président de France Télécom Orange s'est félicité, de son côté, félicité de l'appui constant apporté par le chef de l'Etat au projet d'installation du troisième opérateur public de téléphonie en Tunisie, exprimant la volonté du groupe d'étendre son partenariat avec la Tunisie aux domaines de la culture et de l'éducation.
 
 

Le coût global du projet est estimé à 1 milliard de dinars (environ 500 millions d'euros), a-t-il rappelé, indiquant qu'Orange Tunisie bénéficiera dans le cadre de son partenariat avec le groupe France Telecom de l'expertise et du savoir-faire de 4000 ingénieurs et chercheurs du groupe au service de 190 millions de clients dans 32 pays du monde.

Le projet permettra également aux opérateurs économiques tunisiens de bénéficier de la pointe de la technologie dans les domaines de la téléphonie mobile, de la téléphonie fixe et de l'Internet, a-t-il ajouté.

M. Thierry Marigny, directeur général d'Orange Tunisie, a affirmé que l'opérateur offrira aux clients tunisiens plus de 50 services de pointe. Il s'agit entre autres de la connexion illimitée au réseau Internet, de l'offre de téléphones portables de troisième génération à un dinar, des forfaits et des communications gratuites avec des numéros au choix.

M. Marigny a ajouté que d'autres innovations et de nouveaux services seront offerts à la clientèle au cours des prochaines semaines.

Les services d'Orange Tunisie couvre, avec l'entrée en service de l'opérateur, 45% de la population tunisienne. Ce taux sera porté à 75% à la fin de cette année, a-t-il annoncé.

Selon le responsable du groupe, l'opérateur commercialisera ses services à travers un réseau de 9 agences commerciales et plus de 400 points de vente. Ce réseau évoluera avec l'étendue de la couverture géographique d'Orange Tunisie.

«Le public tunisien a plébiscité le pari sur l'innovation d'Orange Tunisie en répondant massivement à la campagne de réservation de numéros personnalisés lancée le 25 avril 2010»,a-t-il déclaré, faisant remarquer que l'opérateur a enregistré un record de plus de 200 000 réservations en une semaine.

M. Marigny a indiqué, sur un autre plan, qu'Orange Tunisie envisage de lancer, dans une étape ultérieure, les services de téléphonie fixe pour être ainsi, le premier opérateur qui converge les services de téléphonie mobile, fixe et Internet.

Le ministère des Technologies de la communication avait annoncé le 26 juin 2009 l'octroi de la licence du nouvel opérateur dans le domaine des télécommunications au groupe tuniso-français Investec et Orange France Télécom, fondateur du groupe Orange Tunisie.

Cette licence habilite le groupe à installer et à exploiter un réseau public de télécommunications, de services Internet et de services fixes et mobiles de deuxième et troisième générations.

Orange Tunisie est l'association d'Investec (ex-Divona) (51%) et Orange France Télécom (49%).
 
src: TAP