Participation de 650 étudiants aux activités du village des langues de Nabeul

La visite de M. Béchir Tekkari, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, jeudi, au gouvernorat de Nabeul, a offert l'opportunité de s'informer sur les activités du village des langues du complexe universitaire de la région.

Le ministre a pris connaissance de la formation pédagogique dispensée aux participants au village des langues, sous forme de cours intégrés et d'activités de formation, de culture, de loisirs, de formation linguistique.
 
 

Ces cours leur permettent de maîtriser la langue anglaise et de développer leur capacité au dialogue, à la prononciation saine et l'adaptation à l'utilisation des moyens d'information et de communication.

Lors de sa visite aux différents ateliers et laboratoires de langues, M. Tekkari a discuté avec les étudiants qui sont encadrés par des professeurs universitaires tunisiens et étrangers qui leur enseignent la langue anglaise.

Dans ce contexte, 650 étudiants parmi les premiers classés en deuxième année d'études supérieurs en langue anglaise, dans les différentes établissements universitaires doivent bénéficier de ce stage qui dure du 10 juillet au 10 ao?t 2010, en deux sessions de 15 jours.

Seule la langue anglaise est utilisée au cours de ce stage où la formation se déroule sous forme d'ateliers de cinéma et de musique anglaise et américaine, avec la participation d'étudiants anglais et américains, ce qui offre l'opportunité de discuter en anglais avec des personnes qui ont l'Anglais comme langue d'origine.

Le ministre a mis en exergue, à cette occasion,l'importance d'organiser le village des langues qui offre l'opportunité aux étudiants de recevoir une formation pratique supplémentaire qui complète l'apprentissage à l'université. Il a indiqué, dans ce sens, que la participation d'étudiants anglais et américains à ce stage constitue un important stimulant pour apprendre une prononciation saine de l'Anglais, et une consolidation de rapprochement avec les civilisations et les cultures.

M. Tekkari a, en outre, rendu hommage au succès de l'expérience du village de langues qui a démarré en 2006. Il a expliqué, à cet effet, que la décision du chef de l'Etat, annoncé à l'occasion de la célébration de la journée nationale du savoir, de créer un village de langues qui fonctionne tout au long de l'année est une réaffirmation de l'importance de consolider la formation appliquée, dans plusieurs langues étrangères, ainsi que de la nécessité de maîtriser les langues étrangères pour renforcer l'employabilité des diplômés de l'enseignement supérieur.

Il a, d'autre part, annoncé que le village de langues qui va fonctionner toute l'année va adopter le système de groupes, avec une priorité pour la langue anglaise, dans une première étape, pour l'élargir, par la suite, à l'Espagnol, l'Allemand, l'Italien , le Chinois et le Japonais.
 
src: TAP