Portail de l'embauche, le 16 avril 2011, à la Cité des sciences

 La 3éme édition du portail de l'embauche se tiendra, le 16 avril 2011, à la Cité des sciences, à l'initiative de l'Association internationale des étudiants en sciences économiques et commerciales (AIESEC) et en collaboration avec le ministère de l'Emploi et de la Formation professionnelle.

Cette manifestation qui s'inscrit dans le cadre du programme d'activité de l'AIESEC Tunisie pour l'année 2010-2011, constitue une opportunité de rencontre entre environ 30 entreprises et les meilleurs talents issus des grandes écoles tunisiennes, a indiqué le responsable de l'AIESEC, lors d'une conférence de presse, tenue, vendredi, à Tunis.
 
 

«Le portail de l'embauche » aura pour objectif de faciliter aux étudiants des différents pôles de l'enseignement supérieur, l'accès au marché de l'emploi, en mettant l'accent sur leurs exigences et celles des entreprises en matière de recrutement. Les entreprises auront la possibilité de promouvoir leurs activités auprès des futurs diplômés, de présenter les opportunités d'emploi et de carrière et de recueillir des curriculum vitae(CV).

En marge de cette manifestation, des conférences et une table ronde sur l'emploi à l'échelle nationale, seront animées par des professionnels et des personnalités influentes dans le domaine de l'emploi en Tunisie. D'autre part, l'AIESEC organisera, du 13 au 15 avril 2011, «les journées carrières 2011 ».

Il s'agit de salons de recrutement qui vont être organisés au sein des Campus universitaires de la Manouba (plus de 20 mille étudiants), de Sfax, Nabeul et Sousse, outre l'IHEC (Institut des hautes études commerciales de Carthage)(3000 étudiants), l'ESSECT (Ecole supérieur des sciences économiques et commerciales de Tunis) et l'ISG (Institut Supérieur de Gestion) (12 mille étudiants).

M.Ali Hamdi, directeur de l'Agence nationale pour l'emploi et le travail indépendant (ANETI), a rappelé, lors de son intervention, le programme économique et social à court terme adopté par le gouvernement provisoire, notamment les mesures qui concernent l'emploi. Il a, notamment, évoqué le programme de recrutement exceptionnel dans la fonction publique lancé par le gouvernement provisoire qui vise à créer 20 mille emplois, outre le plan de relance visant à inciter les entreprises à faire un effort similaire à l'Etat (20 mille emplois).

L'Etat, précise encore le responsable, va prendre en charge 200 mille jeunes à travers les interventions des mécanismes de la politique active de l'emploi, notamment le programme AMEL pour la recherche active d'emploi. Le responsable a annoncé, que depuis le lancement de ce programme, le nombre de dossiers d'adhésion a atteint 150 mille dossiers.
 
src:TAP