Sfax: Journée portes ouvertes sur les nouvelles perspectives de la formation et de l'emploi

SFAX, 17 oct 2009  - Une journée portes ouvertes a été organisée, samedi, à Sfax, sur les nouvelles perspectives de la formation et de l'emploi.

Cette manifestation intervient à l'occasion de la sortie de la première promotion en licence appliquée co-construite, dans la spécialité des assurances, entre la Faculté des sciences économiques et de gestion de Sfax, l'Union régionale de l'industrie, du commerce et de l'artisanat et la Chambre régionale des agents d'assurances.

Figure au programme de cette manifestation, la présentation d'une communication sur la licence appliquée co-construite en assurances, suivie d'un débat sur les spécificités de cette formation et ses perspectives futures.

Ont pris part à cette rencontre, des universitaires et étudiants en plus de représentants du Comité général des assurances.

Présidant l'ouverture de cette journée, M.Lazhar Bououni, ministre de l'enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la technologie, a remis aux nouveaux diplômés, au nombre de 20, leurs certificats de fin de formation et d'études ainsi que leurs contrats de recrutement de la part des sociétés d'assurances ayant participé à la conception et à la mise en place de ce nouveau cursus.

Le ministre a souligné, à cette occasion, que la promotion des licences appliquées co-construites entre les universités et leur environnement économique illustre l'importance accordée par le Chef de l'Etat au secteur de l'enseignement supérieur et son souci d'assurer les meilleures conditions d'intégration des jeunes diplômés dans la vie professionnelle.

Il a réaffirmé que l'emploi des jeunes et en particulier des diplômés de l'enseignement supérieur demeure parmi les priorités du président de la République. Au cours de la période à venir, a-t-il ajouté, la Tunisie poursuivra son pari sur les compétences scientifiques et sur l'intelligence de ses filles et de ses fils, en tant que seul moyen de réaliser les grands objectifs nationaux et de se hisser au rang des pays avancés.

Le ministre a mis en valeur la coopération entre la faculté des sciences économiques et de gestion de Sfax et son environnement économique, ainsi que les résultats positifs auxquels a abouti cette coopération dans le domaine de l'emploi des diplômés du supérieur.

Il a, également, incité à la généralisation de cette expérience à tous les établissements de l'université de Sfax et des universités tunisiennes, en tant que modèle consacrant le principe d'adaptation de la formation aux besoins de l'économie nationale et pour permettre au marché de l'emploi d'accueillir le plus grand nombre possible de diplômés du système de la formation universitaire.

src: TAP